Cas clinique

Trier par spécialité

Encéphale Rachis Rocher ORL Orbite Massif facial Vasculaire

Trier par difficulté

Facile Moyen Difficile


Voir tous les cas cliniques


Cas clinique n° 307 par Lionel Varennes

Renseignements cliniques

douleurs dentaires chroniques chez un patient de 36 ans

Diagnostic!

Processus lésionnel ostéolytique du sinus maxillaire droit, hétérogène,associant une composante nodulaire prenant le contraste à une composante trabéculée de densité osseuse, avec amincissement des corticales des parois du sinus maxillaire. Elle est bien circonscrite par un liseré de densité osseuse.

Cette lésion envahi l'orbite par érosion du plancher, mais il n'existe pas d'extension aux parties molles adjacentes.


Nous sommes donc devant une lésion fibro-osseuse circonscrite du sinus maxillaire. Il convient d'évoquer alors :

- soit une tumeur bénigne ostéogènique (regroupée maintenant sous le terme de Fibrome Cémento-Ossifiant)

- soit une lésion osseuse non tumorale : une dysplasie fibro-osseuse (dysplasie ostéo-cémentaire)



Devant la localisation et le caractère hétérogène contenant du matériel calcifié évoquant du cément, on retient le diagnostique de Fibrome Cémento-Ossifiant (FCO).


Cependant, il est nécessaire de relativiser car il n'existe pas encore à  ce jour de classification unanime des lésions fibro-osseuses maxillaires. La plus utilisée etant celle de l'OMS (1992) reconnaissant un sous groupe de tumeurs bénigne avec néoformation osseuse incluant le FCO.


Le FCO a une présentation clinique variable allant de la découverte fortuite à des lésions posant des problèmes esthétiques ou fonctionnels.

Il est généralement issu du tissu parodontal et peut aussi bien former de l'os que du cément. Il ne peut donc se former qu'au niveau mandibulaire ou maxillaire à l'opposé des dysplasies osseuses.

Il serait favorisé par les troubles endocriniens, les traumatismes et la mutation de la protéine Gs alpha.

Ils se manifestent de préférences au cours des deuxième et troisième décennies.

Le traitement repose sur l’exérèse avec curetage de la cavité de résection. La radiothérapie est contre indiquée en raison du risque de transformation en ostéosarcome.


Devant une lésion fibro-osseuse d'allure maligne(croissance rapide, paralysie faciale, douleur...), on évoquera l'ostéosarcome fibroblastique, le fibrome ossifiant et le fibrome ossifiant juvénile.








Annonce

Le système de cas clinique n'est plus mis à jour

Le système est toujours fonctionnel, si quelqu'un est intéressé pour le reprendre et mettre à jour régulièrement, merci de me le faire savoir via le formulaire de contact